19/11/2016

Centre Philou : plus de répit à plus de familles

« Philippe, 16 ans, le fils de Diane Chênevert, ne marche pas et ne parle pas. Mais il lui inspire la voie à suivre pour développer les services du Centre de répit Philou pour enfants polyhandicapés qu'elle a fondé en 2005 avec son conjoint, Sylvain Brosseau. L'organisme vient ainsi d'investir 2,5 millions de dollars dans l'achat d'un immeuble afin d'accueillir plus d'enfants dans ses programmes de stimulation et de réadaptation, et étendre le répit aux jeunes de 15 à 21 ans. » Source : Centre Philou : plus de répit à plus de familles, Les Affaires, 19 novembre 2016